L'électronégativité


Electronégativité

Une liaison covalente entre deux atomes correspond à la mise en commun d'un électron externe de chaque atome. Certains atomes ont tendance à attirer les électrons de la liaison. Ce phénomène est caractérisé par une grandeur appelée électronégativité.

Plus la valeur de l'électronégativité d'un atome est élevée, plus l'atome a la capacité d'attirer les électrons des liaisons covalentes dans lesquelles il est engagé.
Dans le tableau périodique, l'électronégativité augmente de gauche à droite dans une ligne et de bas en haut dans une colonne.

Polarisation

Polarisation des liaisons

Lorsque deux atomes liés par une liaison covalente présentent des électronégativités différentes, les électrons mis en commun dans la liaison sont attirés vers l'atome le plus négatif.
Une liaison covalente impliquant deux atomes d'électronégativités différentes est dite polarisée.

Comme l'atome le plus électronégatif d'une liaison polarisée attire les électrons de la liaison, il présente un excès de charge négative, appelé charge partielle, et noté -δ. En conséquence, l'atome le moins électronégatif présente un déficit de charge négative, soit une charge partielle notée +δ.

1.2 Caractère polaire d'un solvant

Certains liquides sont attirés par des matériaux chargés : ces liquides sont constitués de moléculaires polaires.

Le caractère plaire ou non d'une molécule dépend de la présence de liaisons polarisées et de la géométrie de la molécule.
Lorsque les charges partielles sont créées par des liaisons polarisées d'une molécule ne s'annulent pas globalement du fait de sa géométrie, cette molécule est dite polaire.
Une molécule qui n'est pas polaire est dite apolaire.

Molécules à géométrie simple : cas de l'eau

L'oxygène est plus électronégatif que l'hydrogène, donc la molécule d'eau est constituée de deux liaisons polarisées O-H. L'atome d'oxygène présente une charge partielle négative -2δ, compensant les charges partielles positives +δ des atomes d'hydrogène. La molécule d'eau est coudée. D'un point de vue électrostatique, tout se passe comme si elle était constituée de deux charges placées côte à côte, de signes opposés. La molécule d'eau peut donc être schématisée comme suit : (schéma). Le signe + représente le pôle positif de la molécule, et le signe - le pôle négatif. La molécule reste globalement neutre.
L'eau est un solvant polaire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×